La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

                                                                  

                                                                  Stéphane Tavérès : Curriculum-Vitæ

 

                1992 : Diplôme d'Etat de Masseur-Kinésithérapeute.


             1992/1996 : Service militaire effectué en tant que kinésithérapeute de l'équipe cycliste de l'Armée de l'Air (ASC AIR), puis trois années d'exercice auprès d'enfants handicapés moteurs à Amiens. Rééducation neuromotrice avec des enfants cérébro-lésés et suivi orthopédique d'enfants atteints de myopathie.

Parallèlement, présentation en France et à l'étranger d'un numéro de trapèze. Entrainements réguliers et intensifs, souvenirs circassiens d'exigence et de dépassement de soi. Partenaires d'alors toujours en activité au Cirque du Soleil !


           1997/2002 : American Hospital of Paris. Orthopédie, neurologie et soins intensifs sont les principaux services où sont effectuées les séances de soins. Milieu international, consultations en anglais. Participation à l'accréditation Etablissement de Santé aux normes américaines JCAHO. Collaboration avec le Dr Alain Nys, le Pr Georges Casanova, le Dr Claude Laville, le Pr Philippe Tripon, et avec le Pr Olivier Badelon lorsqu'il s'agit d'enfants opérés.

Période riche en rencontres déterminantes : Gilles Péninou, Docteur en biomécanique, Bronislaw Kapitaniak ergonome-chercheur à l'UPMC Paris 6 sont les deux "starters" de mes études post-kinésithérapiques. Un D.U. d'Ergonomie me met le pied à l'étrier. Puis après être passé par le CNAM de Paris, Le Pr Benoît Bardy, actuel directeur d'Euromov, et le Dr Brice Isableu, HDR, de l'Université Paris-Sud, encadrent un travail de recherche universitaire sur les mécanismes neurosensoriels de régulation de l'équilibre. Intégré dans un Master Sciences Humaines et Sociales, ce D.E.A. reste une étape fondamentale dans l'acquisition d'un solide bagage scientifique et la définition d'une posture épistémologique.

Nombreux cycles de thérapie manuelle effectués avec l'EFOM : mobilisations spécifiques du rachis, traitement des lombalgies, abord manuel du ventre en général et celui de la femme enceinte, abord manuel de l'épaule douloureuse...


                2003/2008En cabinet libéral, simultanément sur Paris et à Châtenay-Malabry avec M. François Vilain, kinésithérapeute méziériste. Développement d'une approche unitaire du corps en thérapie manuelle. Du patient lombalgique au sportif de haut niveau, deux objectifs : restaurer le mouvement lésé, réharmoniser le geste et la posture.

Exemples : lombalgies, cervicalgies, tendinopathies en contexte sportif, entorses de cheville (souvent considérée, sous prétexte qu'elle est répandue, comme une pathologie bénigne alors qu'il s'agit d'une lésion de la base du système postural !), réentrainement à l'effort chez des sportifs opérés de ligamentoplasties (DIDT, etc.), fractures bi-malléolaires, mais aussi suivi des femmes enceintes durant la grossesse, ou encore utilisation du rythme dans la rééducation des patients Parkinsoniens...

Durant cette période, création d'une consultation psychosomatique à Châtenay-Malabry, pour les personnes présentant de manière récurrente les mêmes manifestations somatiques.

Deux années consacrées à l'ostéopathie au CETOHM. Basée sur un concept unitaire de l'être humain, l'ostéopathie tient ses origines d'Andrew Taylor Still : cf. les articles de Sandra Pertuis sur ce site. Ces années de pratique influencent profondément mon sens du toucher, permettant des nuances plus subtiles dans l'écoute tissulaire. Inflexion vers le domaine de la psychologie : quatre années d'études avec l'Institut de PsychoSomatothérapie, codirigé par Benoît Melet et Nicole Arnaud. Me voilà désormais au cœur même de la relation thérapeutique. Formation terminée par la validation du D.U. de Psychosomatique Intégrative, UPMC Paris 6, sous la direction bienveillante d'un praticien authentiquement impliqué, le Pr Jean-Benjamin Stora. Ces matinées passées au chevet des patients comme psychosomaticien dans le service d'endocrinologie du Pr Eric Bruckert , Hôpital Pitié-Salpétrière, me confortent dans la nécessité d'une prise en charge globale de l'être humain.


               2009/2011 : Centre de rééducation le CERRSY de Rambouillet, tout juste sorti de terre. Le projet de cet établissement est stimulant : réadapter les patients au travail. Sont reçues principalement les personnes opérées dans les Yvelines, par le Dr Beaufils, le Dr Bruchou, etc. Le plateau technique est conséquent : bassins de nage, Cybex... Parallèlement, exercice en ville au cabinet de Mme Sabine Chambon-Marquis, praticienne méziériste. Orientations identiques : thérapie manuelle de l'appareil locomoteur, rhumatologie, traumatologie, sports, approche globale de la personne soignée, consultations psychosomatiques régulières.

Rencontre avec Françoise Figuières, pendant trois jours d'initiation à la méthode Feldenkraïs. Personnage au parcours atypique, Moshe Feldenkraïs fût tout autant physicien que titulaire d'une des premières ceintures noires de judo en France. Sa connaissance des lois de la mécanique lui permettront de formaliser les techniques du ju-jitsu. C'est suite à l'incapacité du corps médical à lui soigner une blessure au genou qu'il développera une méthode de réappropriation du mouvement portant désormais son nom.


              2011/2014 : retour à Châtenay-Malabry au cabinet de M. François Vilain, méziériste. Thérapie manuelle de l'appareil locomoteur, cours de gymnastique proprioceptive et sessions de prévention. Cette période est aussi placée sous le signe de la santé au travail : création d'une offre de services destinées aux entreprises, cf. www.taveresconseil.com.

Collaboration toujours en cours avec Mme Christl Aubry-Brückner, physiothérapeute allemande spécialisée dans le traitement des scolioses, installée à Levallois-Perret.

Concrétisation des acquis méziéristes : formation aux "Chaînes musculaires G.D.S", direction Philippe Campignion. Lire les détails sur ce site.


           Février 2014 Association avec Sandra Pertuis, Cécile Bréniaux et Martine Marzouk, cocréation du cabinet paramédical                                       Poncelet.

Formation en cours : Mindfulness-based Stress Reduction (MBSR). Protocolisée dès 1979 par Jon Kabbat-Zinn à la Clinique de réduction du stress du Centre Hospitalier du Massachussetts, cette technique de méditation a été initialement développée pour réduire le stress dû au maladies et aux traitements lourds. En plein essor en Europe justement grâce à son aspect cartésien, cette technique est basée sur l'observation guidée et bienveillante de ce qui se passe " ici et maintenant ", sans jugement de valeur : sensations corporelles, émotions, ruminations mentales... La personne opère un véritable recentrage salutaire, source d'apaisement et d'amélioration de la qualité de vie.



                                                                        Publications


- Analyse des conditions de travail d'un artiste de cirque équilibriste au trapèze Washington, Médecine des Arts, Dossier Santé et Arts du Cirque, p.40-43, n°42, décembre 2002.

- Des Ateliers où l'on parle du corps ? Bulletin d'Information mensuel, SGD GROUP, avril 2013.




 

Toute l'équipe du cabinet paramédical Poncelet
vous souhaite la bienvenue sur ces pages.

 

Nos souhaits : Participer à l'éducation thérapeutique des patients, autonomiser davantage
toute personne désireuse de prendre sa santé en main, communiquer autour de l'exercice de métiers
liés à la relation thérapeutique et au développement de la personne.
 

Nous vous souhaitons une bonne visite.


Ophélie Levacher, Sandra Pertuis, Ondine Peyron et Stéphane Tavérès